L’avantage d’avoir un avocat

L’avocat est celui qui défend l’intérêt de quelqu’un, celui prend la parole à la place d’une partie au tribunal ou celui entreprend de faire une chose à la place de son client. En fait le rôle d’un avocat et ses champs de travails ne se limitent plus aujourd’hui par le simple fait de défendre ses clients au tribunal, mais s’étendent à plusieurs affaires juridiques. En effet, avoir un avocat même pour d’autre cause que de procédure judiciaire peut être bénéfique. Toutefois, l’on a tendance à penser que prendre le service d’un avocat coûte cher, mais en réalité il n’en est pas ainsi et cela dépend grandement du cas ou du comment on l’engage dans sa mission. Tout le monde sait déjà que les services d’un avocat sont complètement gratuits quand celui-ci est commis d’office par l’État et cette procédure est garantie par presque toutes les constitutions des États démocratiques du monde.

Les cas où le service d’un avocat est utile

En tant que personne de confiance, l’avocat est celui qui fait valoir nos intérêts dans toutes affaires qui requièrent nos attentions, mais aussi il est la personne qui plaide en justice à notre place. En bref son champ d’action est devenu aujourd’hui très vaste, car les services juridiques et judiciaires requérant son intervention se sont multipliés avec l’avancée considérable de nos organes institutionnels. Pour d’autres, les rôles de défenseur dans les tribunaux part au second plan, car un avocat peut aussi vous être utiles par exemple pour vous représenter lors de vos transactions immobilières, qui dans ce cas précis l’avocat devient un intermédiaire de vente et achat. Il y a également ce qu’on appelle des avocats juridiques qui a plus d’expériences avec les sociétés que ce soit d’ordre national ou international. Dans ce cas, son domaine d’intervention est très large et ne s’étend pas souvent sur sa qualité d’avocat judiciaire.

Avoir un avocat est-il obligatoire

Comme on le sait déjà, le rôle d’un avocat et sa spécialisation est aujourd’hui plus ou moins scindé en deux et cela nous oriente sur le fait qu’un avocat peut être facultatif dans le cas d’une affaire juridique, mais peut toutefois selon le cas être obligatoire dans une affaire judiciaire. Quand on est parti dans un tribunal, la loi prévoit que l’on ne peut être représenté que par un avocat assermenté, mais il existe une exception ou le délégué syndical peut tenir ce rôle dans le cadre d’un tribunal du travail. Pour autant, la présence d’un avocat est obligatoire quand il s’agit d’un procès de mineur, d’une personne atteinte de troubles mentaux, mais aussi pour un accusé jugé lors d’un cours d’assise ou l’accusé n’est plus susceptible de faire appel après que le jugement soit rendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *