Les rôles et les importances des lois dans la société

Parfois, nous n’aimons pas la loi, car elle oblige ou empêche de faire ce que nous voulons. Pourtant, pour cohabiter dans une société, nous devons avoir quelques règles à suivre. Quels sont ses rôles et ses importances ?

Les rôles de la loi

On peut dire que la loi remplit quatre fonctions différentes, chacune d’elles étant d’une importance capitale pour notre bien-être. La loi nous :

  • Défend du mal. C’est sa première fonction et la plus capitale.
  • Permet de promouvoir le bien commun. Une communauté a besoin d’une loi pour résoudre le dilemme du prisonnier, distribuer entre des mains privées des biens et limiter les gens d’agir selon leur désir naturel
  • Règle des différends concernant les ressources limitées
  • Encourage à faire ce qui est juste. Sinon, pourquoi est-il illégal d’avoir des relations sexuelles en public, ou d’avoir des relations sexuelles avec des animaux, ou de déterrer des cadavres, ou de prendre des drogues hallucinogènes ou d’aider des gens à se tuer ?

Les importances de la loi

Que la loi ait ou non un rôle à jouer pour nous encourager à faire ce qu’il convient de faire, personne ne doute de l’importance de la loi dans les trois premiers rôles cités en haut. En conséquence, il est largement admis que la santé et la richesse des nations dépendent essentiellement de la mesure dans laquelle l’état de droit est maintenu et respecté dans ces nations, comme dans le site Web de la Banque mondiale, le site Web des Nations Unies ou le présent article sur l’importance de la considération des droits de possession et de l’état de droit pour le développement d’un pays. Par conséquent, on accorde beaucoup d’attention aux indices qui tentent de déterminer dans quelle mesure les pays du monde entier respectent des éléments comme la primauté du droit et les droits de possession privée.

Les préoccupations de la loi

Il faut reconnaître que de nombreuses critiques sont exprimées à l’égard des avantages qui sont censés découler de l’existence de la loi et du respect de l’État de droit. D’autres vont plus loin et affirment qu’entre de mauvaises mains, la loi peut devenir un instrument du mal, un moyen par lequel les dirigeants d’un pays peuvent voler des biens aux gens et opprimer les minorités. On soutient aussi que même si la loi n’est pas utilisée comme instrument du mal, il peut devenir complice en faisant des choses telles que :

  • Empêcher les fonctionnaires de faire le nécessaire pour prévenir les atrocités terroristes
  • En accordant des droits aux personnes et en les encourageant à les exercer, ceci favorise une culture préjudiciable de plainte et d’indemnisation qui éloigne les gens les uns des autres et les décourage d’aider d’autres personnes par crainte d’être poursuivis en justice
Publié dans Loi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *