Que faut-il savoir sur les avocats et les juristes ?

Plusieurs fonctions constituent le monde juridique. Certaines d’entre elles sont aussi très rapprochées et souvent confondues. C’est le cas par exemple des fonctions de juristes et d’avocats. Une distinction entre les deux fonctions s’avère ainsi importante pour un choix précis en cas de besoin. C’est qui un juriste et qui est un avocat ? Quelles différences faut-il noter entre le juriste et l’avocat dans l’exercice de leur fonction ? L’essentiel à savoir sur les fonctions d’avocat et de juriste dans cet article.

C’est qui un juriste et qui est avocat ?

Le juriste est un travailleur professionnel ayant acquis une base solide en matière de droit dans toutes ses spécialités. C’est un consultant pour les entreprises et les sociétés sur tout ce qui concerne leur aspect juridique. L’avocat comme le juriste est une personne ayant fait des études de droit. Il est un travailleur indépendant dont les principales missions sont de conseiller, d’assister et de défendre son client en justice. L’avocat peut avoir des personnes physiques ou morales comme client.

Différence entre le juriste et l’avocat : Pour qui travaillent-ils ?

Bien que les deux aient suivi des études de droit, les fonctions de juriste et d’avocat ne pourront être confondues. Le juriste est un professionnel en droit travaillant en interne comme étant un employé spécial de son client. Il est pour son client, le consultant en droit sur tous les plans. Le client du juriste est pour la plupart des cas une entreprise ou une société. Le juriste peut aussi exercer sa fonction auprès d’un tribunal, d’une structure ou d’une administration. L’avocat par ailleurs est un travailleur carrément indépendant pouvant exercer simultanément sa fonction auprès de plusieurs clients. Le métier de l’avocat est plus spécifique en justice en raison de ses propriétés et des missions qui lui sont assignées ; il est par excellence un auxiliaire de justice. Sa fonction est exercée aussi bien en faveur des personnes physiques que morales. Ses missions auprès des entreprises ne le cofondent cependant pas au juriste, car il intervient pour des questions spécifiques relevant de ses compétences notamment pour une défense en justice.

Différence entre juriste et avocat suivant leurs règlementations et conditions de travail

Les règlementations du juriste et de l’avocat marquent une différence catégorique des deux fonctions. Le métier de l’avocat exige une protection des intérêts de sa clientèle au point où des secrets devront être gardés de toute rigueur même en cas de rupture ou de fin du contrat. Pour le juriste aucun secret ne vaut la peine d’être gardé, ses règlementations sont très différentes. En cas de litige, les dossiers sous la main du juriste pourront être retirés sans entrave. Notons tout de même que malgré son indépendance, l’avocat ne pourra pas représenter simultanément deux parties opposées dans un litige.

Une grande différence s’observe également suivant les conditions de travail du juriste et celles d’un avocat. Le juriste serait un salarié dans une entreprise ou une société et parfois des structures internationales et peut être rattaché à l’une de leurs directions. L’avocat par ailleurs travail pour le compte de ses clients sans pour autant être lié directement à leur fonctionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *