Les principaux rôles de l’avocat lors de la garde à vue

Dès le début de la procédure, l’assistance d’un avocat est un des droits fondamentaux de la personne placée en garde à vue, soit désignée soit commis d’office. Mais en matière pénale, il est toujours préférable de choisir son avocat. Sa présence est vraiment indispensable pour éviter les erreurs irréparables, parce que tout ce qui est dit sera noté dans votre dossier et est présenté devant le tribunal.

La consultation des procès-verbaux

Lors du placement en garde à vue, votre avocat a pour mission de consulter votre dossier afin de prendre connaissance de votre situation et la raison pour laquelle vous êtes gardée. Selon le code de procédure pénale, les avocats n’ont pas le droit d’étudier intégralement le dossier de son client gardé à vue. Ils ne peuvent en demander ou en réaliser une copie, mais ils peuvent noter. Votre avocat a donc accès uniquement :

  • Au procès-verbal de votre placement en garde à vue
  • À la notification de vos droits
  • Au certificat médical établi lors de votre placement
  • Aux auditions et aux confrontations ultérieures

Grâce à cela, votre avocat pourra être en mesure de vérifier si vos droits sont bien respectés. Et il pourra également soulever l’existence des éventuelles nullités de procédure.

L’entretien confidentiel

Et même si l’avocat ne peut pas consulter les actes des perquisitions ou les auditions de témoins, cela ne lui empêche pas de vous donner des conseils adaptés à votre cas selon son expérience, les informations et les procès-verbaux qui lui sont communiqués. Et sachez qu’il a le droit de s’entretenir avec son client pendant une durée de 30 min par tranche de 24 heures. Cet entretien est strictement confidentiel pour garantir les droits de la défense. Alors, cela vous permet de raconter à votre avocat tous les détails et les faits afin qu’il puisse établir la meilleure stratégie de votre défense. Notons qu’un avocat est tenu au secret professionnel. Et si la mesure est prolongée, un nouvel entretien aura lieu aussi pour vous conseiller des prochains actes à venir tels que la confrontation, l’audition, et autres.

La représentation lors des auditions et des confrontations

Lors des auditions, l’intervention de votre avocat est primordiale si vous le demandez, car il a pour mission de vous représenter. Aucune confrontation ou audition ne commence que si votre avocat arrive même dans un délai de deux heures. Sa présence vous garantit de ne pas subir les stratagèmes déloyaux utilisés par les polices judiciaires pour parvenir à ses fins. Alors, votre avocat peut influencer toutes vos réponses et de vous rappeler votre droit au silence lorsque l’audition se déroule mal. Au cours de l’audition, votre avocat peut prendre des notes et peut poser des questions à la fin de l’audition. Il peut également faire des observations écrites et celles-ci devront être jointes au procès-verbal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *